dimanche 12 octobre 2014

Livre : PARACHUTEE AU CLAIR DE LUNE, Anne-Marie Walters (Mots-clés : résistante, résistantes, résistance, SOE, maquis, seconde guerre mondiale)


Depuis quelques années les éditeurs Français et Britanniques ont montré un regain d'intérêt pour les agents féminins du SOE de la section F (France). Créé en juillet 1940 par Sir Winston Churchill et mis en marche par Sir Hugh Dalton (ministre de la Guerre économique), le SOE (Special Operations Executive) avait pour mission l'envoi d'agents secrets dans les territoires occupés d'Europe principalement, mais aussi en Abyssinie et en Asie du Sud-Est, pour renforcer la résistance locale, diriger des sabotages, organiser la réception des parachutages d'armes, de matériel et d'agents et ainsi de suite.



Pour la France, outre la section F une section RF vit le jour, sous la pression de la France libre, dont la création et la direction furent conjointes, du moins à ses débuts, avec un officier britannique, Eric Piquet-Wicks et le chef du BCRA (Bureau central de renseignements et d'action) français, André Dewavrin.

Les femmes ne furent autorisées à intégrer le SOE qu'en 1942 pour des raisons pratiques évidentes. Celles de la section F eurent pour noms : Cecily Lefort, Diana Rowden, Eliane Plewman, Yvette Cormeau, Yolande Beekman, Pearl Witherington, Elizabeth Reynolds, Madeleine Damerment, Denise Bloch, Eileen Nearne, Yvonne Baseden, Patricia O'Sullivan, Yvonne Fontaine, Lilian Rolfe, Violette Szabo, Muriel Byck, Odette Wilen, Nancy Wake, Phyliss Latour, Marguerite Knight, Madeleine Lavigne, Sonya Butt, Ginette Jullian, Christine Granville, Gillian Gerson, Virginia Hall, Yvonne Rudellat, Blanche Charlet, Andrée Borrel, Lise de Baissac, Mary Herbert, Odette Sansom, Marie-Thérèse Le Chene, Sonia Olschanezky, Jacqueline Nearne, Francine Agazarian, Julienne Aisner, Vera Leigh, Noor Inayat Khann,Vera Atkins et bien entendu Anne-Marie Walters.

Pour en revenir aux agents féminins de SOE envoyés en France, leur recrutement se faisait dans le cadre du FANY (First Aid Nursing Yeomanry) qui servait à camoufler leur véritable affectation. Anne-Marie Walters alias Colette, née le 16 mars 1923 à Genève, de père britannique et de mère française, s'engage dans les WAAF (Women's Auxiliary Air Force) à l'âge de 17 ans seulement. Peu encline à la discipline militaire, elle est approchée par le SOE qui lui propose de participer à des missions derrières les lignes ennemies. Elle accepte avec enthousiasme sans trop savoir ce qui l'attend. Après une formation approfondie, Anne-Marie est parachutée le 4 janvier 1944 dans le sud-ouest de la France. C'est ce récit que nous suivons pas à pas jusqu'à son retour précipité fin 1944. « Durant sept mois (…) elle parcourra à vélo, en autocar, en train, en auto « gazogène » toute la région, en tant qu'agent de liaison du chef d'un des réseaux du SOE. Elle portera des messages aux responsables locaux, organisera la fuite d'hommes recherchés par l'ennemi, réceptionnera des parachutages et participera activement à la vie de plusieurs maquis. »

Le présent ouvrage est la traduction de Moondrop to gascony publié par Macmillan en 1946. La traduction française d'Anne Boulineau est de grande qualité, tout comme la postface, les notices biographiques et les notes de David Hewson qui font le point sur certaines figures ou corrigent les erreurs historiques d'Anne-Marie. Un livre de 288 pages qui se lit avec autant de plaisir qu'un roman. Au gré des pages, nous croisons de drôles d'individus ; des anonymes, courageux, trop curieux, pleutres, dénonciateurs ; des maquisards ; des résistants ; des Espagnols ; des Britanniques ; des Américains ; un néerlandais, mais aussi des Allemands, des miliciens et des membres de la Gestapo qui n'eurent de cesse de hanter les rêves de l'auteur.

Paru en 2012, Parachutée au clair de lune, complète les ouvrages de Monika Siedentopf, Parachutées en terre ennemie, Perrin, 2008 ; Sarah Helm, Vera Atkins, une femme de l'ombre, Paris, Seuil, 2010, Suzanne Ottaway, Violette Szabo, the life that i have, 2002 réédition 2014, etc.

Anne-Marie Walters, Parachutée au clair de lune, Marseille, éditions Gaussen, 2012, 288 pages.


1 commentaire:

  1. En littérature de jeunesse "La souris blanche : Mai-Août 1944" de Catherine Le Quellenec
    http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/38437

    RépondreSupprimer